Menu
Colombie / Tendances Travel

Voyage en Colombie : cuisinez comme si vous y étiez !

À défaut de pouvoir voyager physiquement en cette période un peu particulière, nous avons lancé un tour du monde digital sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram. Notre première escale n’est autre que l’Amérique Latine et nous vous embarquons avec nous dans ce voyage en Colombie. Vamós!

Voyage en Colombie : une explosion de saveurs !

La Colombie est peut-être le pays le plus complet d’Amérique Latine : une côte caribéenne, une Pacifique, trois Cordillères des Andes et un frontière sur la forêt amazonienne. Que de richesses cachées qui ne demandent qu’à être révélées. La destination est un concentré de couleurs, de culture, de traditions, de biodiversité et de paysages plus que variés. Mais ce sont surtout vos sens qui s’éveillent tout particulièrement face aux incroyables saveurs et senteurs qui émanent de la cuisine colombienne !

Découvrez la cuisine colombienne !
Découvrez la cuisine colombienne !

Poursuivons notre tour du monde virtuel et notre voyage en Colombie avec cette escale gourmande en dégustant les spécialités locales. Nous vous proposons 3 recettes typiques et simples pour réaliser un menu colombien chez vous ! Enfilez votre tablier et direction l’Amérique Latine.

1ère recette : l’ajiaco

L’ajiaco est une soupe à base de pomme de terre agrémentée de poulet et de maïs, généralement servie avec de la crème, de l’avocat, des câpres et du piment. Cette recette, originaire de Bogotá, la capitale, est un incontournable à déguster lors d’un voyage en Colombie.

Direction Bogota !
Direction Bogota !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 700kg de pommes de terre « pastura »
  • 500kg de pommes de terre « sabanera »
  • 400kg de pommes de terre « criolla »

Astuce : si vous ne trouvez pas ces pommes de terre, pas de panique, il vous suffit d’alterner entre des patates à chair ferme et d’autres plus farineuses.

  • 2 escalopes de blancs de poulets
  • 2 oignons
  • 4 épis de maïs (à couper en 3 parties)
  • de la coriandre
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • un peu de guascas fraîches (herbe piment)
  • des clous de girofle

Préparation de la recette :

  1. Épluchez et coupez les pommes de terre en rondelles, sauf les pommes de terre « criolla » qui doivent être simplement épluchées.
  2. Préparez les oignons de façon classique et chauffez-les dans une marmite avec un filet d’huile, puis ajoutez la coriandre et un peu de sel.
  3. Ajoutez les escalopes de poulet dans la marmite et faîtes cuire à feu vif pendant quelques minutes. Ensuite, réduisez le feu et recouvrez entièrement les ingrédients avec de l’eau. Écumez au fur et à mesure. N’hésitez pas à mélanger de temps en temps.
  4. Lorsque les poulets commencent à cuire, retirez la coriandre et les oignons. Ajoutez les cubes de bouillon de volaille et poivrez le tout.
  5. Ajoutez les rondelles de pommes de terre « sabanera » dans le bouillon et laissez mijoter pendant une petite demi-heure, tout en remuant de temps en temps.
  6. Une fois les poulets cuits, sortez-les. Laissez-les refroidir et coupez les en morceaux fins.
  7. Ajoutez les pommes de terre « criolla » et « pastura » au bouillon. Complétez avec les épis de maïs et les feuilles de guascas. Faîtes mijoter encore une bonne quinzaine de minutes.
  8. Quand les patates sont cuites, rajoutez le poulet à la préparation et continuez la cuisson à feu doux pendant quelques minutes.
  9. Servez la soupe dans de grands bols et terminez le dressage avec les ingrédients de votre choix : avocat, piment, épices etc.
  10. Dégustez et fermez le yeux. On se croirait presque dans la capitale colombienne !

Astuce : vous pouvez réduire les quantités pour en faire une simple entrée, à déguster juste avant la recette suivante !

2ème recette : les arepas

Les arepas, c’est un peu comme le pain français. Ces petites galettes de maïs accompagnent tous les repas des colombiens. Il peuvent servir simplement d’accompagnement, ou peuvent être garnis de fromage, d’avocat écrasé ou encore de haricots rouges. Ou des trois en même temps !

Recette des arepas
Recette des arepas

Ingrédients pour une dizaine de petits muffins :

  • 2 tasses de farine de maïs
  • 1 tasse d’eau tiède
  • 1 tasse de lait
  • 100g de beurre
  • 2 cuillères à café de sucre
  • un peu d’huile
  • une pincée de sel

Préparation de la recette :

  1. Mélangez la farine de maïs, le sel et le sucre dans un grand récipient.
  2. Ajoutez progressivement le lait, puis l’eau en remuant continuellement.
  3. Faites ramollir le beurre et ajoutez-le à la pâte.
  4. Mélangez puis pétrissez la pâte, afin qu’elle devienne homogène.
  5. Laissez reposer pendant une dizaine de minutes.
  6. Formez des petites boules avec votre pâte, et aplatissez.
  7. Huilez légèrement votre poêle chaude et faîtes dorer quelques minutes chaque arepa de chaque côté.
  8. Garnissez ces petites galettes avec les ingrédients de votre choix Ces arepas se dégustent sans modération !

3ème recette : l’arequipe, ou le dulce de leche

Finissons notre repas colombien sur une note sucrée et réconfortante ! La confiture de lait, appelée Dulce de leche en Amérique du Sud est le dessert le plus populaire en Colombie. Cette pâte à tartiner aux allures de caramel peut accompagner une glace, s’étaler sur un biscuit ou tout simplement, se déguster à la petite cuillère chez les plus gourmands !

L'arequipe, on n'en fait qu'une seule bouchée
L’arequipe, on n’en fait qu’une seule bouchée

Ingrédients :

  • 2 litres de lait
  • 450g de sucre ou de sucre panela
  • 1 cuillère à café de vanille
  • un peu de bicarbonate de soude

Astuce : si vous préférez une méthode plus simple, utilisez du lait concentré sucré avec la méthode bain marie au four.

Préparation de la recette :

  1. Mélangez tous les ingrédients et chauffez à feu moyen tout en remuant jusqu’à ce que le sucre soit bien dissout.
  2. Puis, réduisez le feu au minimum et poursuivez la cuisson jusqu’à ce que la préparation ait bien réduit et commence à s’épaissir.
  3. La cuisson dure environ 3 heures. Pendant ce temps, il est très important de remuer fréquemment pour empêcher le lait de bouillir et de coller dans un premier temps, puis pour l’empêcher de brûler.
  4. Une fois refroidi, le mélange s’épaissit un peu. Il ne vous reste plus qu’à déguster, chaud ou froid. Le Dulce de leche se conserve très bien au réfrigérateur.

Astuce : la couleur de la préparation est un bon indicateur. Elle doit passer du beige à un ton caramel ambré.

Directement plongé au coeur de Medellín !
Directement plongé au coeur de Medellín !

Appréciez ce voyage en Colombie, gustatif et visuel. Les saveurs vous plongent directement dans une échoppe colombienne au croisement d’une rue colorée. Magique !

Quelle recette allez-vous reproduire en premier ?

Pas de commentaire

    Commenter pour répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.