Dublin un jour de match de rugby, ça, c’est de l’ambiance ! Et c’était la meilleure façon de débuter mon voyage en Irlande, en août dernier. La capitale débordait de monde et de ferveur : l’Irlande n’est pas l’une des meilleures sélections du monde pour rien !

J’ai passé deux nuits à Dublin, assez pour visiter les incontournables : le quartier de Temple Bar avec ses rues colorées et ses nombreux pubs, la brasserie Guinness où l’on produit la boisson nationale, et le Trinity College, la grande université irlandaise.

Les rues colorées de Dublin, Irlande

Titanic et street art à Belfast

C’est le moment de me lancer dans mon périple ! J’ai choisi de faire ce voyage en autotour, à bord de ma voiture de location, une formule particulièrement recommandée dans le petit pays qu’est l’Irlande. Tout d’abord, direction l’Irlande du Nord. Sa capitale Belfast est une ville très industrielle, mais qui s’ouvre au tourisme. Je m’y suis beaucoup baladé.

On peut y voir de très nombreuses fresques de street art qui témoignent de la période des Troubles, marquée par l’opposition entre protestants et catholiques. C’est une visite particulièrement émouvante. La découverte du musée du Titanic, construit à Belfast, mérite aussi le détour. Un simulateur permet même de se mettre à la place des ouvriers qui construisaient le célèbre paquebot, il y a plus d’un siècle.

Shankill Road, Belfast, Irlande

L’Irlande profonde

Sur la côte nord, je vous conseille de vous rendre le matin à la Chaussée des Géants, car l’après-midi, les cars de touristes débarquent. Impressionnant phénomène naturel, la Chaussée des Géants est une formation géologique qu’on croirait façonnée par l’homme : 40 000 colonnes de basalte hexagonales.

Retour sur les routes du pays, en direction du nord-ouest, vers la région du Donegal. Loin de tout, le Donegal, c’est l’Irlande profonde, et c’est ce que j’ai préféré pendant ce beau voyage. Les habitants sont très accueillants (si l’on arrive à déchiffrer leur accent !), les bed & breakfast n’ont pas perdu leur aspect traditionnel, et les possibilités de randonnée sont infinies !

La Chaussée des Géants, Irlande

Les lacs du Connemara

Des petites routes sauvages m’ont ensuite emmenée vers la fameuse région du Connemara, avec ses grandes plaines à perte de vue et bien sûr ses incontournables lacs. À Galway, retour à la civilisation ! Mais avec des petites rues très mignonnes, une atmosphère chaleureuse et beaucoup, beaucoup de pubs !

Pour finir, cap sur la péninsule de Dingle, au sud-est de l’Irlande, pour une escapade 100 % nature ! Comme partout dans le pays, il est très facile d’y faire la connaissance des autochtones, surtout sur les chemins de randonnée. Et ils ne manquent pas !

Lac du Connemara, Irlande

Découverte… à cheval !

Pour changer un peu, je suis montée à cheval, accompagnée par des guides, pour aller découvrir le parc national de Killarney. Ça repose un peu les jambes ! Et ça permet de voir le paysage autrement. C’est bien mieux que depuis un autobus !

Enfin, avant de boucler la boucle en retournant à Dublin, petit détour pour une soirée à Cork, la deuxième ville d’Irlande, tout au sud. Ce n’est pas la plus jolie, mais c’est la plus étudiante, et l’ambiance nocturne dans ses bars et ses pubs compense très largement son petit manque de charme. Même quand ce n’est pas jour de match !

La ville de Cork, Irlande

Camille, spécialiste Irlande

Découvrez tous nos séjours Cercle des Vacances en Irlande :

Connemara et Kerry, Irlande authentique

Autotour
8 jours / 7 nuits

A partir de 1315 € par personne

Découvrir ce voyage

Escapade de charme à Dublin et le Connemara

Séjour
5 jours / 4 nuits

A partir de 1410 € par personne

Découvrir ce voyage

Le grand tour d'Irlande hors des sentiers battus

Autotour
13 jours / 12 nuits

A partir de 1785 € par personne

Découvrir ce voyage