Santiago et Valparaiso

Très logiquement, me direz-vous, c’est à peu près au milieu que se situe la capitale Santiago, et c’est par cette jolie ville que je propose de débuter votre aventure chilienne. Nichée au pied de la cordillère des Andes, vous aurez donc l’occasion de goûter à ses vins réputés dans le monde entier et à sa viande aussi célèbre que celle d’Argentine.
Ensuite, cap sur une ville dont le nom seul, bien connu des marins, est déjà une invitation au voyage : Valparaiso. Couchée entre sa baie en forme d’arc de cercle et les premiers contreforts des Andes, Valparaiso, classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est une mosaïque de maisons colorées perchées sur les pentes des collines (les « cerros »), que l’on gravit par l’un des quinze pittoresques funiculaires de la ville, les « ascensores ».

Valparaiso

Valparaiso

Geysers et lac salé

Enfin, avant le désert et la glace, il serait dommage de ne pas profiter de Viña del Mar, à une dizaine de kilomètres seulement. Cette élégante station balnéaire du Pacifique prisée des Chiliens, aux plages de sable blanc bordées de palmiers, est le cadre idéal pour prendre le temps de vous reposer pour de bon des fatigues du vol.
Place ensuite à la deuxième étape : l’Atacama, le désert le plus sec du monde. Située à l’extrême nord du pays, près de la frontière bolivienne, cette terre aride vous mènera d’un émerveillement à l’autre grâce à ses curiosités naturelles : les 80 geysers d’El Tatio, à 4300 mètres d’altitude, le Salar d’Atacama, lac salé où évoluent trois espèces de flamants roses, ou la Vallée de la Lune, avec ses étranges figures sculptées par l’érosion. Sans oublier les villages perchés où subsistent les traces des Incas.

San Pedro de Atacama

San Pedro de Atacama

Cap Horn

Et je vous garantis qu’après la chaleur du désert, la troisième étape de votre voyage au Chili vous donnera un bon bol d’air ! Ce nom-là aussi fait rêver : la Patagonie ! Pour aborder cette terre du bout du monde, je vous suggère de commencer par la ville australe de Punta Arenas. Probablement l’une des villes où l’air est le plus pur au monde, elle possède une atmosphère polaire, et l’on s’y sent tout proche des banquises de l’Antarctique. Ne manquez pas son élégant cimetière où les noms espagnols, italiens, français, gallois, anglais, allemands, juifs, croates, etc, témoignent de la conquête « mondialisée » du Nouveau Monde qu’était la Patagonie. Ensuite, prenez le large et partez en croisière dans les paysages somptueux des canaux patagons, sur les traces de Darwin, parmi les dauphins et les éléphants de mer, jusqu’aux lions de mer du mythique Cap Horn. Ici, tout au bout du Chili, vous serez véritablement au bout du monde.
Prenez aussi le temps de découvrir le magnifique parc « Torres del Paine », déclaré réserve de la biosphère par l’UNESCO. La diversité des paysages – 242 000 hectares de steppes, forêts, montagnes, lacs, cascades et glaciers – et la richesse de la faune et de la flore l’ont fait connaître mondialement auprès des amateurs de randonnée et de grands espaces. Ici, la nature est reine.

Torres del Paine, Lago Grey

Torres del Paine, Lago Grey

Ile de Pâques

Et pourquoi ne pas finir ce magnifique voyage par une escapade sur l’île de Pâques, perdue au fin fond de l’océan Pacifique, où plusieurs centaines de statues colossales, appelées « Moaï », tournent le dos à l’océan. Tant de choses ont été écrites sur cet endroit mystérieux. Mais, au fond, que sait-on vraiment ? Des zones d’ombre planent toujours. La tradition orale, avec ses légendes, les restes archéologiques et l’analyse des pollens permettent, cependant, d’élaborer certaines théories. Un voyage dans le temps qui ne vous laissera pas indifférent !

Ile de Pâques

Ile de Pâques

Cyrille, votre spécialiste Chili



Atacama & Patagonie : déserts et glaciers en liberté

Autotour
14 jours / 11 nuits

A partir de 3785 € par personne

Découvrir ce voyage

Save

Save

Save