Menu
Mexique

Las Pozas, l’étrange cité perdue de la jungle mexicaine

Un Eldorado pas comme les autres

Si l’histoire de Las Pozas (« Les Piscines ») ressemble à toutes les histoires de cités perdues dans la jungle latino-américaine, cet ensemble de monuments du Mexique est un Eldorado vraiment à part. Au fin fond de l’État mexicain de San Luis Potosi, les fougères arborescentes n’abritent pas un temple maya digne d’Indiana Jones, mais l’œuvre d’Edward James, et elle vaut le détour !

Las Pozas, Xilitla, San Luis Potosi, Mexique

Las Pozas, Xilitla, San Luis Potosi, Mexique

La Maison avec un toit comme une baleine

Ici, sur la commune de Xilitla, dans un espace préservé de la jungle, ce poète britannique excentrique a bâti à partir des années 60 des monuments sortis tout droit de son imagination, en béton. Jugez plutôt de leurs noms : la Maison avec un toit comme une baleine, la Maison sur trois étages qui en aura en fait cinq, ou quatre, ou six, etc.

Cascade et piscine de Las Pozas

Cascade et piscine de Las Pozas

 

Restauration en 2012

Les structures elles-mêmes, faites d’escaliers monumentaux, de bassins et d’arabesques en béton, sont tout aussi magnifiques et absurdes que leurs noms. De plus, Las Pozas, restaurée en 2012, est un secret bien gardé, encore préservé du tourisme de masse. Pour pouvoir y accéder au milieu de la végétation luxuriante, il vous faudra un bon guide, une bonne dose de persévérance, et un peu de courage pour dépasser l’appréhension de s’aventurer au cœur de la jungle. Comme un explorateur, finalement !

Une maison sans mur ?

Une maison sans mur ?

 


Découvrez le voyage de Laura et Pauline au Mexique :

Enregistrer

Pas de commentaire

    Commenter pour répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.