Les Pouilles et la Sicile, voilà mes deux derniers voyages en Italie, moi qui ai parcouru ce pays dans tous les sens !

Tout d’abord, les Pouilles, où je suis allée cet été en août. Première information : il faisait très, vraiment très chaud ! Un bon 40 degrés ! D’ailleurs, dès mon escale à Venise, en allant vers Brindisi, c’était la canicule.

Heureusement, même si on l’oublie trop souvent, Venise a aussi son côté balnéaire. Même moi, c’était la première fois que je m’y baignais. La très longue plage du Lido, sur l’Adriatique, est salvatrice au mois d’août ! Surtout quand vous passez la journée près de la piscine du Grand Hôtel Excelsior, un palace à tomber par terre donnant sur la plage.

Brindisi, les Pouilles, Italie

La Florence du Sud

Me voilà donc ensuite repartie vers ma destination, les Pouilles, c’est-à-dire le talon de la Botte ! J’étais en famille, dans le Salento, du côté de Lecce, l’une des plus belles villes d’Italie. On l’appelle la petite Florence du Sud, pour la grande beauté de son architecture. Venez jeter un œil à la basilique Santa Croce si vous ne me croyez pas !

Ensuite, pendant mes vacances, j’ai surtout profité des plages. Alors en voici quelques-unes : d’abord, du côté du golfe de Tarente, la plage de Punta Prosciutto. Oui oui, prosciutto, comme le jambon ! Sur l’Adriatique, j’aime bien la plage d’Alemini, près de Torre Dell’Orso. Enfin, plus près de Lecce, mais pas trop fréquentée malgré son eau particulièrement transparente, choisissez la plage de Torre Chianca.

Plage de Torre Chianca, les Pouilles, Italie

La Toussaint au soleil

À la Toussaint, eh bien, je suis repartie en Italie, bien sûr. Cette fois-ci, tout au sud, en Sicile, la plus grande île de la Méditerranée. J’ai atterri à Palerme, où je suis restée une nuit pour arpenter le centre historique, avant de partir vers la côte sud et Agrigente pour admirer la Vallée des Temples, merveilleux témoignage de l’Antiquité grecque.

Vallée des Temples, Agrigente, Italie

Sicile baroque

Un peu plus loin dans l’intérieur des terres, j’ai aussi visité la villa romaine du Casale, hyper bien restaurée, ce qui rend la visite très sympa pour les enfants. Ma petite fille de 6 ans a été impressionnée par les scènes en mosaïque, par exemple.

Puis direction le coin sud-est, c’est-à-dire la Sicile baroque. Raguse est particulièrement impressionnante, avec sa ville haute et sa ville basse. On dirait une maquette ! Tout se fait à pied par des escaliers, jusqu’au jardin Ibleo, magnifique.

Raguse, Sicile, Italie

Syracuse, le coup de cœur

Mais mon grand coup de cœur sicilien, c’est Syracuse. Cette ville a un charme fou. Il faut prendre le temps d’y rester, de flâner dans le centre historique, l’île d’Ortygie. D’un côté, la vue donne sur la Sicile, de l’autre sur le large, et on peut même se baigner depuis les rochers. Les voitures sont très peu nombreuses, et l’atmosphère est magique.

Enfin, nous avons terminé… vous aurez deviné, à la plage ! À Taormina, petite ville super chic, au joli centre historique, avec des vues imprenables sur le volcan Etna. On se perd dans les ruelles en escaliers, on se pose au jardin public, on se baigne dans la baie de Mazzaro en contrebas. C’était à la Toussaint, et nous sommes rentrés… très bronzés !

Syracuse, Sicile, Italie

Karine, votre spécialiste de l’Italie


Découvrez tous nos voyages en Italie :

La Sicile orientale, des cités baroques à Taormina et l'Etna

Autotour
7 jours / 6 nuits

A partir de 1255 € par personne

Découvrir ce voyage

Voyage en Sicile: les îles éoliennes, entre mer et volcan

Séjour
9 jours / 8 nuits

A partir de 1890 € par personne

Découvrir ce voyage

Voyage de luxe en Sicile, adresses chics et authentiques

Autotour
12 jours / 11 nuits

A partir de 1965 € par personne

Découvrir ce voyage