Éric, passionné de nature depuis toujours, est parti avec toute sa famille en Laponie pour admirer les aurores Boréales. Il nous fait partager son récit de voyage.

« Après avoir consulté plusieurs agences, c’est avec Cercle des Vacances que je pars accompagné de ma famille. Nous avions, en effet, été déjà très satisfaits de notre voyage en Afrique du Sud…!

Départ donc le 2 mars dernier depuis Paris. Après une courte escale à Helsinki, nous voici à Oulu. Notre chauffeur nous attend pour 2 heures de route vers Iso Syöte, notre destination finale. Notre hôtel se trouve au sommet des pistes de ski loin des lumières parasites de la ville ; idéal pour observer les aurores boréales.
Après un premier dîner à l’hôtel, nous voilà sortis, de nuit, pour repérer un peu les lieux. L’avantage de la Laponie est que tous les chemins et les pistes de ski sont éclairés ; impossible donc de se perdre pour cette première sortie! Le ciel est clair, les étoiles scintillent mais aucune aurore en vue. Toutefois, quelques lieux retiennent mon attention pour de futures photos, quelques idées de clichés me viennent.

Paysage Lapon à la nuit tombée, Finlande

Paysage Lapon à la tombée de la nuit, Finlande

Le lendemain, nous passons la journée en compagnie des chiens de traîneau. Parcourir les forêts, traverser les lacs gelés dans un silence absolu est une expérience extraordinaire. En fin de journée, nous revoilà de sortie, avec le matériel photo cette fois, même si les prévisions d’aurores ne sont pas très bonnes. Effectivement, aucune aurore ne se produira mais j’en ai profité pour réaliser quelques photos de la nature lapone éclairée par la lune.

Balade en traîneau à chiens, Laponie Finlandaise

Balade en traîneau à chiens, Laponie Finlandaise

Le 4 mars est une journée de “repos”: quelques ballades autour de l’hôtel pour découvrir les paysages incomparables de la Laponie enneigée, un passage à la piscine et dans le jaccuzzi. Mais, cette fois, les prévisions sont assez bonnes pour la soirée et le ciel est très clair.

Laponie enneigée, Finlande

Laponie enneigée, Finlande

Vers 21h30, je sors avec ma femme. À l’horizon vers le Nord se trouve une lueur laiteuse, blanchâtre. Après de longues minutes d’attente, elle prend une teinte verte. Ma femme part rapidement chercher les enfants pendant que j’installe le matériel photo, et règle l’appareil. Il va faire une photo toutes les 30 secondes jusqu’à ce que je l’éteigne. Le spectacle a duré plus d’une heure!! Une heure de magie, de rêve, d’enchantement. La nature est vraiment merveilleuse pour peu que l’on ait un peu de patience.

Aurores Boréales, Laponie, Finlande

Aurores Boréales, Laponie, Finlande

Le lendemain matin, nous partons visiter un élevage de rennes, l’animal emblématique de la Laponie. Ces grosses bêtes ne sont pas très sauvages et, moyennant quelques précautions, nous avons même pu en caresser ! L’après-midi est consacré au repos, à la piscine pour les enfants. Après un solide dîner (avec du renne au menu, un vrai délice!), la fatigue se fait sentir et le lit est le bienvenu ; de toute manière, les chances d’observer une aurore est proche de 0…

Le Renne, emblème Finlandais

Le Renne, emblème Finlandais

6 mars : dernière journée complète en Laponie pour nous…déjà!!! Nous partons nous promener toute la journée autour de l’hôtel en pique-niquant autour d’un feu de bois ; au menu ? Saucisses et salami de renne. Comme cela est devenu presque une habitude, nous repartons après dîner dans les environs de l’hôtel. Notre balade a duré plus d’une heure sans aucune aurore boréale. De retour au chalet, et les enfants couchés, je consulte une dernière fois les prévisions pour les prochaines heures et cela semble s’améliorer ; je prends donc la décision de ressortir seul cette fois, promettant à ma femme de l’appeler s’il se passe quelque chose.

Je ne vois toujours rien mais j’installe tout de même l’appareil photo et déclenche. Une mince bande verte apparaît sur l’écran de l’appareil juste au dessus de l’horizon. J’attends quelques minutes et recommence : la bande verte a changé de forme et est plus large. Troisième photo : même constat. Aucun doute possible même si mon œil ne voit toujours rien. Et il y a une explication : le capteur des appareils photos et bien plus sensible au bleu et au vert que l’œil humain!

Aurores Boréales, Laponie, Finlande

Aurores Boréales, Laponie, Finlande

J’appelle donc ma femme qui me rejoint rapidement : “Les enfants dormaient et je n’ai pas voulu les réveiller” (au passage, ils nous en veulent toujours!). Entre temps, le ciel s’était coloré de teintes vertes qui commençaient à danser devant nous. Le spectacle dura plus d’une heure. Encore un instant magique!! »


Partez en Finlande à la découverte de la magie Laponne avec Cercle des Vacances :