Un superaliment en vogue

Riches en protéines, en fibres et en vitamines, les algues gaspésiennes contiennent également deux fois plus de minéraux que les légumes. Cette richesse qui séduit particulièrement les végétaliens est due notamment aux conditions climatiques du Québec. Cueillies à la main dans des eaux froides et très peu polluées du Canada (contrairement aux eaux chinoises d’où proviennent la majorité des algues consommées dans le monde), les algues de Gaspésie s’imposent naturellement comme un produit haut de gamme. Rappelons qu’il existe au Japon des millésimes pour classer les meilleures algues du pays. Le territoire sur lequel elles sont ramassées joue un rôle prépondérant dans leur qualité.

Gaspésie, Québec, Canada

Gaspésie, Québec, Canada

De multiples utilisations

L’algue est le plus souvent vendue séchée, fraîche ou en flocons. Idéale pour rehausser les saveurs, elle a aussi l’avantage d’apporter une texture gourmande (on l’utilise même pour réaliser des crèmes fouettées). C’est un produit multi-usages que l’on peut retrouver dans la fabrication de compost et d’autres engrais, des biocarburants, du plastique, de la peinture, etc. Son aspect écologique est largement apprécié, tout comme ses autres qualités qui lui confèrent une grande facilité d’utilisation.

Excellente pour la santé, l’algue gaspésienne est parfois considérée comme un produit de luxe. Les ambitions des cueilleurs pourraient permettre d’étendre sa commercialisation à un public plus large : bon nombre d’entre eux espèrent pouvoir récolter plusieurs tonnes supplémentaires chaque année.

Gaspésie, Québec, Canada

Gaspésie, Québec, Canada